Gagosian Le Bourget : Simon Hantaï

LES NOIRS DU BLANC, LES BLANCS DU NOIR

26 avenue de l'Europe, Le Bourget

Dimanche 13 Octobre 2019 - Samedi 14 Mars 2020

Vernissage : dimanche 13 octobre, 15:00-18:00.

Gagosian est heureuse d'annoncer la représentation de l’Estate de Simon Hantaï (1922-2008). Pour inaugurer cette représentation, une exposition de peintures et sérigraphies en noir et blanc datant de 1967 à 1997, LES NOIRS DU BLANC, LES BLANCS DU NOIR, est présentée à la galerie Gagosian du Bourget.

Hantaï est célèbre pour son utilisation « du pliage comme méthode » : la toile pliée, parfois nouée, est uniformément peinte, puis dépliée et révèle ainsi une alternance de surfaces colorées et de réserves non peintes.

Né à Bia en Hongrie, Hantaï a étudié à l'École des beaux-arts de Budapest de 1941 à 1946 avant d’immigrer à Paris en 1948 dans le contexte tumultueux de l’après-guerre dans son pays. À Paris, il rejoint le cercle des surréalistes d'André Breton et réalise plusieurs peintures biomorphiques fantastiques avant de découvrir le travail de Jackson Pollock et de rompre avec le groupe surréaliste en 1955. L’ « action painting » de Pollock a directement influencé la peinture de Hantaï qui se tourne alors vers l’abstraction et crée des œuvres de dimensions monumentales. En 1960, Hantaï, conciliant automatisme surréaliste et allover de l’expressionnisme abstrait, réalise ses premiers pliages. Cette méthode, qui domine désormais l’ensemble de son travail, est à l’origine d’une œuvre complexe et multiforme.

Ses pliages révèlent de magnifiques nuances de couleur, mais Hantaï en a également réalisé d’autres uniquement avec de la peinture noire sur une toile blanche. L’exposition LES NOIRS DU BLANC, LES BLANCS DU NOIR explore cet aspect de l’œuvre de l’artiste : sans l’intervention de la couleur, les peintures et sérigraphies en noir et blanc célèbrent l’esthétique formelle du pli et illustrent l’évolution de la manière dont Hantaï conçoit l’acte pictural.